AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerGalerieConnexion

 

 Clandestins sur Sinopée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Marylin
~Directrice partie à la recherche d'aventures~
~Directrice partie à la recherche d'aventures~


Nombre de messages : 2118
age du personnage : Fais mon poids soustrayé par mon nb de colère/jour divisé par la racine cubique de ma conso de gaz


Feuille de personnage
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Clandestins sur Sinopée.   Jeu 20 Mar - 22:18

Marylin venait de garer sa moto sur le parking du Blues. C’était une habitude pour les jeunes d'ici de passer la nuit dans ce gigantisme complexe tout en essayant de dissoudre leurs problèmes dans l’alcool, le jeu et la luxure. Seulement pour Marly, cette petite virée n’avait rien de divertissant. C’était ce soir que devait avoir lieu l’échange, et si tout se passait comme prévu dans moins d’une heure elle aurait obtenu les un moyen de chantage contre la CIEA. Un sourire au videur et elle passa la porte du complexe vêtue d’un jean taille basse et d’un simple débardeur noir. La transition avec le calme au dehors était saisissante, fulgurante. La musique, le brouhaha et toute cette peuplade déchaînée procurait un ensemble vertigineux. Un peu comme si elle venait d’être jetée dans une dimension parallèle après être passée par un trou noir. La jeune femme fit quelques pas parmi la foule afin de se frayer un chemin vers les arrières salle quand soudain un individu posté au bar attira son attention.

*Ah non mais c’est pas vrai ! Voilà que je la vois partout maintenant* ironisa t’elle.

Cette "jeune" femme n’était autre que Léonora ! Cette casse pied qui lui avait piqué son dernier rouga à lèvres et avait voulu rivaliser sur l’océan. Cette même personne qui s’était révélée être de la même branche mesquine, sa seule et véritable famille e ce lieu ! Dans un enchaînement renversant, elles (C. et M.) avaient mit son univers sans dessus dessous. La jeune femme avait conscience que c’était une chance inouïe, vraiment incroyable qu’elle fusse ici. Mais elle savait également qu’elle prenait des risques en lui confiant sa tache, en lui laissant voir cette partie de la mission. Non parcequ'elle courait un quelquonque danger, mais plutôt parce qu'elle risquait de tout faire foirer. Savoir qu’elle n’était plus seule était à la fois réconfortant et effrayant. Dur, dur d’être inconito en ce lieu ! Et encore, ce n’est rien en comparaison de ce qui allait leur tomber sur la tête à l’avenir. Marly fut tenter d’aller la saluer desuite mais se résigna, elle ne savait pas vraiment comment agir maintenant. Ça ne servait à rien de se torturer l’esprit ce soir, elle avait autre chose à faire, et puis mieux valait-il la laisser en dehors de cette minable histoire. Allez ! Il était grand temps de se débarrasser de cette mission et de récupérer son bien. Plus résignée que jamais, Marly disparu par l’accès menant aux arrières salles, un seul coup d’œil lui permit de comprendre que bien des magouilles se déroulaient dans le coin. Un homme en costume noir vint rapidement à sa rencontre et l’escorta jusqu’au fond d’un vaste couloir. Poussé par celui-ci elle s’engouffra dans une petite pièce ou l’attendait son fameux rencard. (La porte n’est pas fermée et le gars s’est tiré XD)

« Bonsoir Gamine ! Tu as mon colis ?! »

La jeune femme réprima une grimace et sortie le sachet de pilules colorées de sa veste, le tournant sur ses deux faces pour bien en montrer le contenu à l’homme présent. .
*Pfffff, appelle moi encore une fois gamine et tu vas le regretter !* grogna t’elle intérieurement .

« Oui tout est là ! Où est la clef ?»
« Non tu n’as pas compris, ici c’est moi qui donne les ordres, tu me donnes ce sachet et tu ne discute pas ! Je te la donnerais seulement si je suis de bonne humeur. Et vois tu, je ne le suis pas du tout. Et il manque l’autre moitié de la marchandise »
« Espèce d’en***ré ! J’aurais du m’en douter, tant pis vous n’aurez rien du tout, après tout je trouverais bien à refourguer cette saloprie ! »

A peine eut elle finit sa phrase qu’elle fit volte fasse. Espérant pouvoir prendre la fuite, mais bien entendu c’était trop espéré ! L’homme qu’elle venait de défier et qui se trouvait maintenant derrière elle la saisie violement par le bras tandis que de son autre main il s’emparait de la drogue. Elle était mal très mal…barrée. Jamais il ne la laisserait partir après avoir vu leurs visages, en tout cas pas vivante… Elle était entrain de se dire qu’elle allait être contrainte d’utiliser ses pouvoirs quand une nouvelle personne dont la silouette se dessinait dans l'encadrement de la porte s’engouffra à son tour dans la pièce. Surprise, Marly sentit l’espoir la regagner, à eux deux elles arriveraient bien à mettre KO son agresseur. Mais voilà, les évènements se précipitèrent. Alerter le gars en costume noir jaillit lui aussi dans la pièce, derrière Léo. Marly voulu crier, prévenir sa collègue, mais avant même qu’elle est eut le temps d’articuler quelque chose la crosse d’un revolver s’abattit sur le crâne de celle-ci.

« Non ! Bordel ! ... vous ne vous en sortirez pas comme ça » ragea Marylin qui se débattait comme un diable."

Mais là aussi sans avoir le temps de comprendre, elle sentit quelque chose s’abattre à son tour sur le côté de son crâne, au niveau de sa tempe gauche.

Un peu plus tard.

Sortant peu à peu du brouillard dans lequel elle était plongée, la jeune femme repéra peu à peu l’état des lieux qui se dessinait autour d’elle tandis qu’un affreux mal de crâne lui martelait les tempes. Tout autour d’elle était froid et gris, elle ne mit pas longtemps avant de comprendre qu’elle était enfermée dans une cellule…et en compagnie de Léonora qui semblait également reprendre connaissance. Elle se précipita alors près d'elle et posa sa main sur son épaule.

« Léo...Léo… allez répond moi. Ça va tu n’as rien ? Mais bon sens qu’est qui t’a pris de me suivre ? C’est une habitude chez toi ? »


[HJ : Toutes les personnes peuvent répondre si elles le souhaitent. En expliquant toutefois leur présence sur Sinopée.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonora Psychélaï
Vénéneuse mais si charmante...
Vénéneuse mais si charmante...


Nombre de messages : 2381
age du personnage : 29 ans
Planète d'origine : Ex-souveraine d'Ythaq


Feuille de personnage
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Clandestins sur Sinopée.   Sam 22 Mar - 15:02

HJ : " Cette casse pied qui lui avait piqué son dernier rouge à lèvres et avait voulu rivaliser sur l’océan." <-- t'as dû te tromper, ça peut pas être moi ! ^^

Revenons un peu en arrière et suivons les événements du point de vue de Léonora :

Léonora avait eu besoin de sortir ce soir-là. De toute façon sa cible ne s'enfuirais pas. Elle avait donc quitté son hotel pour rejoindre le si célèbre complexe du Blues et elle était attablée au bar du rez-de chaussée en train d'écouter les jérémiades d'un type complêtement souls lorsqu'elle apperçut une silhouette familière.

Bizarre, mais qu'est ce qu'elle fait là ?

Marly sembla vouloir l'éviter et elle continua son chemin.
Léo tapota gentiment l'épaule du type à côté d'elle et récupéra son paquet de jetons (pas celui du type, le sien !).
Puis l'air de rien elle commença à traverser la salle en mettant un jeton par machine à sous en continaunt à suivre marly de loin.
Soudain un bruit terrible se fit entendre à l'endroit où elle se tenait un dixième de seconde plus tôt. Elle s'arrêta et fronça les sourcils. Puis le bruit de quelques milliers de pièce s'effondrant se fit entendre.

M**deeeeuuuuuuhhhh !!!

Puis marly suivit un homme en noir et disparut. C'était l'homme en noir de sa photo, sa cible, l'objet de sa mission et marly le suivait !
Mais déja les gens se rapprochaient autour de Léo qui ne pus plus rien apercevoir. Elle se retourna enfin et vit les chiffres qui clignotaient : 20 millions, le jackpot de la soirée.
Les yeux de Léo passèrent de la machine à sous à l'entrée où marly avit disparu. Le choix était terrible.
Soudain l'homme en noir réapparut. Seul.

Léo se tourna vers une femme qui occupait jusqu'ici la machine à sous juste à côté d'elle. Elle lui fit un sourire étincelant.

- Félicitations, vous voila riche !

La femme eut à peine le temps de dire "mais c'est pas moi qui..." que léo avait déja disparu.
Une seconde plus tard elle entrait dans le couloir qu'avait pris marly, l'homme en noir avait de nouveau disparu.
elle trouva facilement la pièce où était entrée marly.

(suite dans l'histoire de marly)


Un peu plus tard.

Léo regarda marly qui semblait la croire à moitié morte.

- Rmmblblbl...pfff...

j'aurais dû choisir la machine à sous
_________________


Qui dit mensonge, dit art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Clandestins sur Sinopée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MC Corp, agence d'espionnage intergalactique :: Archives top secrètes :: Localisation : Sélauria :: Dans les étoiles :: Planètes :: Galaxie d'Istankar -