AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerGalerieConnexion

 

 Quoi, "ENCORE" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Chispa Ley
Fière de ses cheveux roses
Fière de ses cheveux roses


Nombre de messages : 4485
age du personnage : 17 ans
Planète d'origine : Maggia


Feuille de personnage
Expérience:
531/1000  (531/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Quoi, "ENCORE" ?   Mar 9 Déc - 0:48

*Oui, je sais. Vous allez encore soupirer, blasés, et penser très fort -si ce n'est prononcer carrément- "ENCORE?". Oui, encore, et ben quoi, c'est pas sa faute à la Chispilla. C'est l'effet des salles en "-oire", dans le noir, ça fout le cafard et c'est dérisoire, inutile d'échapper au cauchemard - c'est trop tard, et ça devient n'importe quoi(r). Tout ça pour dire qu'au laboratoire, il y avait encore Chispa. Quoi, encore? Bah oui, encore. C'était pas interdit, que je sache? Non mais. Bon, ceci dit, il faut voir dans quelles conditions elle y était (encore? oui bon ça va, hein). Je vous fait toute l'histoire? Bon, accrochez-vous (me demandez pas à quoi, c'est une EX-PRE-SSION). Donc, en cette soirée de printemps (on est au printemps au moins? Suspect ), Chispa avait envie de prendre l'air. Elle sortit - le soleil se couchait. C'était beau. Mélange de tons rouges et verts - une luminosité baissante et des couleurs flamboyantes. Le moment parfait pour prendre l'air, surtout quand on n'avait pas cours le lendemain (fort heureusement, vous verrez). Chispa donc était dans les jardins, juste devant les bâtiments des chambres féminines. Elle était allongée dans l'herbe douce et fraîche. Tout ceci paraissait bien trop beau à la MC-2, vous en convenez. D'ailleurs, voilà qu'il ne tarda pas à se faire entendre des bruits étranges. Indéterminés. Puis des ombres, qui passaient, repartaient, s'en allaient. Et ce soir là, Chispa n'avait pas bu, ni pris aucune substance quelconque (PRO-MIS). Intriguée, elle se leva doucement et se laissa guider par la douceur du soir - mais surtout en fait, pour être sincère, par la provenance des bruits, et des ombres, qui bien entendu, venaient du labo. Elle poussa délicatement la porte qui -surprise- n'était pas fermée. Chispa s'en étonna d'abord, puis elle se dit que quelqu'un devait faire des expériences dedans - ce qui expliquerait le bruit, les ombres, la porte ouverte. Elle entra à pas de loups et là.. HORREUR. Chispa n'en croyait pas ses yeux. Elle faillit crier, mais se retint - c'était le soir, quand même. Elle chercha sans succès une cause rationelle à ce qu'elle voyait. Quelque chose qui expliquerait.. Mais non. C'était impossible. Effroyable. Chispa se plaqua contre le mur et observa le labo sous toutes ses formes - à la recherche d'un quelconque indice, objet ou personne (dans une armoire, à tout hasard ?). Mais sans succès. Elle était seule, entièrement seule (merci de ne pas me contredire dans vos éventuelles réponses >.<). Elle observa une dernière fois la scène qui se déroulait sous ses yeux. Dans le labo, là. Puis elle se détourna. C'était trop dur. Elle réfléchit. Elle ne trouvait pas. Bon, vous en avez marre que je vous fasse mariner depuis 5 lignes à vous parler d'un truc effroyable-que-vous-savez-même-pas-qu'est-ce-que-c'est ? Oui, mais c'est tellement agréable, en soi, de faire mariner les gens (à feu doux Twisted Evil ) Bon mais d'accord, vous l'avez cherché. Je vais vous dire. Dans ce labo, sous les yeux de Chispa, il y avait... il y avait... rien. Absolument rien. Et c'est ce qui était effrayant. Vous allez me dire "raaah c'est nul". Ou encore "tsss, trop prévisible" (quoique). Mais vous ne mesurez pas l'intensité du mot rien. Cela signifiait, d'une part, qu'il n'y avait aucune raison aux bruits et aux ombres étranges, et à la porte ouverte. Mystère insoluble et d'autant plus dangeureux. Un peu moins rassurant, le "rien", desuite, hum? Mais ce n'est pas tout. Ah non - n'allez pas vous imaginer que le labo est entièrement vide. Non! Quelle idée! Non, absolument pas. Il y avait toujours les armoires, les tables, les étagères, les produits. Mais tout ceci donnait une désespérante sensation de rien. D'anti-matière. Oui, c'est cela. Anti-matière. C'était désert, dénué de toute vie. Pas un bruit, pas une chose un peu de travers, pas une lampe mal éteinte, pas une fiole non-refermée, pas un chuintement de gaz toxique, pas un dragon dans une armoire, pas une éprouvette cassée, pas une fille aux yeux rouges, non, absolument rien. C'était trop vide, trop neuf. Vous savez, un peu comme dans un film, ou dans une pub. Et c'était terriblement effrayant. Ca ne collait pas avec ce labo qui avait tant vécu (non pas qu'il soit vieux, entendons-nous). Chispa était terrifiée. Elle cherchait une raison à pourquoi les bruits, les ombres, la porte ouverte. Elle voyait ce labo tout droit sorti de chez Ikea, et ça ne collait pas. D'une part, parce qu'Ikea ne fait pas de labo. D'autre part, parce que même si (imaginons) Corla avait fait refaire le labo tout récemment, et même (soyons fous), il y a quelques heures, voire (absolument fous à lier) quelques minutes. Ce ne serait pas comme ça. Là, il n'y avait pas une vis de travers. D'ailleurs, il n'y avait même pas de vis. Mais même. C'était trop. Trop photo de magazine. Il ne manquait plus que la potiche avec son grand sourire au milieu, et c'était parfait. On voyait les gros titres "N'hésitez plus, faites refaire votre labo" ... "Tentez un nouveau laboratoire - sur mesure !" ... "Un lieu parfait et serein pour expérimenter" ... "Ne cherchez plus : vous avez trouvé. C'est votre labo qu'il faut changer." ... "Ensemble, protégons l'environnement" (heu... qu'est-ce qu'il vient faire là celui-là? Pourquoi pas "Chimiepresso, what else?", tant qu'on y est aussi ? Rolling Eyes Non, restons sur le sujet principal). Chispa se prit à sourire en pensant à ses slogans de pub. C'était vrai, il ne manquait que la potiche. Et puis, elle eut un éclair. Au milieu du labo, à sourire niasement à ses pensées, Chispa regarda autour d'elle. Là, dans le moment actuel, elle tenait le rôle de potiche. Cette idée lui glaça le sang - elle frémit de tout son long et tituba. Potiche, on aura tout vu. Potiche de pub pour labo, en plus. Le genre de pub pour Muche Guidou - damn! la planète des fous! C'en était trop. Chispa vacilla, puis tomba, et, en tombant, se rattrapa à une fiole qui glissa, se heurta violemment au sol, s'ouvrit, et un liquide verdâtre pateux se répandit dans le labo. Chispa essaya de se relever, mais le liquide collait à sa jambe, et l'attachait au sol. Bloquée. Complètement. Elle sentait le liquide attaquer sa jambe, mais curieusement, elle était heureuse. Heureuse d'avoir enfin foutu le bordel dans ce labo sinistre. A moins que...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mya
Élève disjonctée, risque important de fou rire
Élève disjonctée, risque important de fou rire


Nombre de messages : 346
age du personnage : 16 ans
Planète d'origine : Filtia


Feuille de personnage
Expérience:
38/1000  (38/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Mar 9 Déc - 22:45

* Mya arriva dans le labo [ très original comme entrer de jeu ]. Bon d'accird, Mya venait de se prendre la porte car elle n'avait pas vu LA porte ! Depuis qu'elle était ici elle n'avait jamais non JAMAIS vu le labo ! Oui, oui le labo-tant-adoré-de-Chispas... Mya arriva donc la mains sur le nez et vit Chispa assise-allongé par terre. Mya regarda Chispa a demi Souriante avec un truc bleu [ c'est vague c'est vague ] sur la jambe. Mya retira sa main et du sang coula. Elle prit un mouchoir et se nettoya le nez déclacatement et se pencha vers Chispa pour dire un truc banale et complétement débile *

- Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonora Psychélaï
Vénéneuse mais si charmante...
Vénéneuse mais si charmante...


Nombre de messages : 2381
age du personnage : 29 ans
Planète d'origine : Ex-souveraine d'Ythaq


Feuille de personnage
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Ven 26 Déc - 21:44

*Léo revint dans la pièce quelque minutes après en être sortie. Elle avait enfin réussi à laver ce champs de bataille, cette catastrophe dégoulinante, cette immensité poisseuse, bref ce labo. Certes, ça n'avait pas été chose facile, depuis que les monstres y avaient fait un tour quelques mois auparavant, le labo était ravagé et le fait que personne n'y soit entré depuis n'avait pas arrangé les choses : la végétation s'était installée (c'est un labo, il s'y passe des choses étranges), les insectes y avaient trouvé refuge et les potions jamais terminées s'étaient renversées et avaient provoqué d'étrange dégâts.
Or un beau jour de printemps, Léo était entrée sans trop savoir pourquoi dans cette partie abandonnée de l'école (faut dire qu'on a jamais trop su pourquoi un labo avait été construit à MCcorp...) et avait pu constater le désastre. Mue par un instinct perfectionniste inattendu, elle avait décidé de faire le ménage et pour cela elle avait appelé quelques renforts : les monstres du laby qui justement s'ennuyaient alors. Trois jours durant ils avait récuré, balayé, frotté, désincrusté mieux que du Cilit bang. Et voila le résultat : c'est devenu extraordinairement parfait. Les monstres étaient repartis dans leurs sous-sols et Léonora n'avait plus qu'à fermer la porte et se trouver une nouvelle occupation.

En revenant dans le labo, elle enleva ses gants en latex et s'approcha de l'entrée quand soudain elle vit un liquide bleuâtre qui dégoulinait sur le sol et un peu plus loin, Chispa et Mya...*

- oh mon dieu, mais pourquoi avez-vous fait ça ?

*N'ayant pas dormi depuis 3 jours à cause de sa fixation sur la propreté, Léo pouvait sembler bizarre... *
_________________


Qui dit mensonge, dit art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chispa Ley
Fière de ses cheveux roses
Fière de ses cheveux roses


Nombre de messages : 4485
age du personnage : 17 ans
Planète d'origine : Maggia


Feuille de personnage
Expérience:
531/1000  (531/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Sam 27 Déc - 0:27

*Chispa allait répondre à Mya. Elle aurait pu dire "Non", à cause de son étrange malaise dans ce laboratoire-Ikea, ou à cause de ce liquide étrange qui rongeait sa jambe, mais elle aurait pu aussi dire "Oui", maintenant satisfaite de ses dégâts. Maniaquerie inversée? Quoiqu'il en soit, Chispa réfléchissait à une réponse censée pour faire comprendre à Mya qu'elle était contente psychologiquement, mais qu'il fallait qu'elle l'aide à sortir de là. Pendant qu'elle mûrissait une réponse, Léo arriva.

Chispa observa Léonora en souriant, satisfaite. Satisfaite de la tête de Léonora. Non, Chispa n'était pas sadique, juste satisfaite. Elle savait que cette tête allait non seulement lui apporter des explications sur cette pub laboratorique, mais également de la satisfaction d'avoir fait ce qu'il ne fallait pas faire. Jubilation. D'autant qu'elle méritait impunité, elle n'était au courant de rien. ange Elle répondit donc, en toute innocence*

-Et bien, ce labo me paraissait bien étrange, je n'étais pas bien, j'ai trébuché, j'ai renversé une fiole malencontreusement. C'est bien malheureux.. Sad Ceci dit, aurais-tu l'obligence de bien m'aider à me sortir de là, ça commence à attaquer ma délicate jambe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonora Psychélaï
Vénéneuse mais si charmante...
Vénéneuse mais si charmante...


Nombre de messages : 2381
age du personnage : 29 ans
Planète d'origine : Ex-souveraine d'Ythaq


Feuille de personnage
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Sam 27 Déc - 1:13

- Birbolk Lacrass ! Il s'agit d'un nettoyant puissant. D'après le manuel qui expliquait comment le fabriquer, ce produit réduit en cendre n'importe quel insecte en 10 minutes et laisse tout le reste intact. Enfin d'après la pub...je me demande comment ça reconnait les insectes...
Bon attends-moi ici je vais jeter ça, je reviens dans 10 minutes.

*Léo remit ses gants spéciaux et attrapa les débris de verre avec précaution. Elle n'en oublia pas un seul et ressortit avec le tout.*
_________________


Qui dit mensonge, dit art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chispa Ley
Fière de ses cheveux roses
Fière de ses cheveux roses


Nombre de messages : 4485
age du personnage : 17 ans
Planète d'origine : Maggia


Feuille de personnage
Expérience:
531/1000  (531/1000)
Liste des postes occupés:

MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Sam 27 Déc - 3:15

*Chispa réfléchit quelques instants. Assurément, le nettoyant ultrapuissant au nom trop compliqué pour qu'elle le retienne n'avait pas décidé de la laisser intacte. Or, elle n'était pas un insecte.

Se replongeant dans ses malheureux cours de SVT, si lointains et si flous, cette matière absolument abominable où l'on pouvait caser "désoxyribonucléique", "structure-quaternaire", "enzyme", "auxine" et "transcription" dans la même phrase lui paraissait à des milliards de cellules d'elle. Un vague souvenir de double hélice et de membrane cytoplasmique se mêla à ses connaissances sur le génotype animal, assez limitées. Elle avait étudié très précisément le cas de la Drosophile, mais n'en avait rien retenu car ça ne l'intéressait pas du tout, pas plus que celui de la Xénope d'ailleurs. Et ce jour-là, à MC Corp, pour la première fois, elle regretta ses cours de SVT. Oui, peut-être que si elle s'était plus intéressée aux allèles mutantes de la levure Saccharomyces cerevisiae, peut-être qu'elle aurait pu comprendre les caractéristiques phénotypiques de Chispa qui faisait en sorte que le nettoyant la prenne pour un insecte. A moins que le produit ne soit totalement défaillant.. ce qui l'étonnait, à MC-2.

Chispa finit par conclure qu'elle ne trouverait jamais mieux dans sa mémoire que le processus de synthèse des protéines (tout au plus, les différentes phases de la mitose chez les plantes, en admettant qu'elle fasse un effort et qu'elle réussisse à réordonner prophase, anaphase, métaphase et autres phases). Ce qui, bien entendu, ne l'avancerait pas.

Elle jetta un regard circulaire, et, en désespoir, souffla à Mya*

-Ouvre le 3e tiroir à gauche sur la commode de droite en face de la fenêtre orientée au sud par rapport à l'amoire grise, là-bas. Il devrait y avoir la documentation du produit, cherche une antidote, ou simplement sa composition, quelque chose qui pourrait nous aider quant à la recherche d'un anéantisseur.

*Elle attendit ainsi, aussi patiemment que faire se peut, le retour de Léonora.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi, "ENCORE" ?   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi, "ENCORE" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MC Corp, agence d'espionnage intergalactique :: Meli-melo :: Normal -